barre de menus

Giboulées font sortir le chat ...

Mars et avril furent prometteurs avec leur lot de giboulées, de ciels riches et de nuages changeants. L'hiver fut rude et long, mais voici quelques prémices de printemps ...


Après une bonne giboulée et quelques grêlons inoffensifs, les premiers rayons de soleil se glissent derrière l'ondée et illuminent le plateau.



 


La menace s'est éloignée, la pluie s'abat au loin, emportée par les vents d'ouest.





Les mulots ont du se faire rares ces derniers temps. Presque tous les jours, le tigre de nos bois sors ses prunelles ensorceleuses puis ses griffes en lisière, dans les prairies, et c'est toujours un régal de l'observer...

Parfois à la tombée du jour, dans les dernières lumières, à l'approche... le voici concentré, deux alouettes le houspillent, qu'importe...




alors que le soir tombe, le rouge-queue se découpe sur un ciel de traîne, il guette puis virevolte pour une dernière prise avant de disparaître.




Mais voici la lune qui ne s'en laisse pas conter. elle joue pour un dernier regard dans les ramures du jeune chêne !




A bientôt.


2 commentaires:

Anonyme a dit… le 19 mai 2013 à 13:55

Je viens de découvrir ce site et je le trouve magnifique, merci pour ces photos !

juani espejo jurado a dit… le 4 juillet 2013 à 22:10

Hola, unas preciosas imágenes, viéndolas se siente uno con más tranquilidad interior
Un gran saludo de un seguidor, desde Doña Mencia (CORDOBA)

Enregistrer un commentaire

Un petit mot ... ça fait plaisir !